Les directions « finances, DD et communication » sont les plus impliquées dans le processus de reporting intégré

iirc SURVEYUne étude menée à la demande de l’IIRC a permis de mesurer les premiers impacts du reporting intégré.

  • 96% des répondants notent un impact positif sur l’engagement des parties prenantes internes
  • 92% des répondants constatent une meilleure compréhension de la création de valeur de l’entreprise
  • 91% notent un impact positif sur l’engagement des parties prenantes externes
  • 87% disent que le reporting intégré permet aux investisseurs de mieux comprendre la stratégie de l’entreprise
  • 84% voient un bénéfice concernant la qualité des données
  • 79% sont persuadés que les investisseurs sont plus confiants sur la pérennité financière de l’entreprise
  • 71% voient un bénéfice sur la compréhension de la valeur créée par l’entreprise de la part de leur conseil d’administration
  • 71% voient un bénéfice sur la prise de décisions stratégiques sur une perspective de long-terme
  • 56% constatent une amélioration de leurs relations avec les investisseurs
  • 51% constatent une amélioration de leurs relations avec les analystes financiers.

Méthodologie : 66 organisations ont répondu à un sondage sur le reporting et les impacts ou changements constatés à la suite de la mise en place d’un reporting intégré.

AMÉLIORATION DE LA MATÉRIALITÉ ET PERTINENCE

Le reporting intégré incite les organisations à mesurer leur création de valeur. Or pour certains types de capitaux (par exemple relationnel, intellectuel, naturel…), les indicateurs de mesure ne sont pas toujours probants. Pour d’autres, comme le capital humain, les entreprises ont réalisé que les indicateurs de performance suivis ne mettent pas en exergue la création de valeur. L’approche en reporting intégré favorise l’innovation de manière incrémentale, non perturbatrice et constante pour réduire les coûts et accroître la valeur ajoutée par l’entreprise.

Les directions financière, développement durable et communication sont les plus impliquées dans le processus de reporting intégré.

Les entreprises constatent non seulement une meilleure collaboration entre les départements intéressés mais également une meilleure structuration du processus avec davantage de planification. La gestion des risques devient plus collégiale. Chaque département de l’entreprise améliore sa compréhension sa contribution à la création de valeur. Le plus important et inattendu bénéfice pour de nombreux nouveaux rapporteurs intégrés est une compréhension globale accrue de la stratégie et de la création de valeur de l’entreprise.
iirc internal

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

IIRC.Black_.Sun_.Research.IR_.Impact.Single.pages.18.9.14

Consulter la base d’exemples de reporting intégré