Principe de précaution

Le principe de précaution a été édicté lors de la conférence sur la diversité biologique de Rio (1992) qui stipule que  »en cas de risque de dommages graves ou irréversibles, l’absence de certitude absolue ne doit pas servir de prétexte pour remettre à plus tard l’adoption de mesures effectives, visant à prévenir la dégradation de l’environnement … ».

%d blogueurs aiment cette page :