Impact Investing

« Impact Investing »  définit  une approche de l’investissement qui a comme premier objectif une réponse à un besoin social avec éventuellement un retour financier « modéré ». Les investisseurs financent des entreprises ayant une mission sociale, mais en espérant un retour modéré compte tenu de l’objectif social du projet. Cette approche peut se rapprocher en France de l’investissement solidaire qui finance aujourd’hui des entreprises agréées par la Préfecture car elles répondent à un cahier des charges précis ( 1/3 d’emplois en insertion, plafonnement des salaires les plus élevés, statut de coopérative…).

Différences entre un index GRI et une table de correspondance

indexgriUn index GRI répertorie les informations extra-financières traitées dans les publications d’une organisation. L’objectif de cet index est de faciliter l’accessibilité et la lisibilité des informations par les différentes parties prenantes. Selon les lignes directrices du GRI, cet index se référence à une version du GRI (G3, G3.1 ou G4). Si le rapport de l’entreprise (document de référence, rapport annuel ou rapport développement durable) contient un index GRI, ce rapport est donc apprécié par le GRI comme un rapport GRI.

Le référencement des données économiques, sociales et environnementales d’une organisation doit être clair et direct. Les numéros de pages du document les contenant sont précisées ou des liens peuvent être inclus vers une interface en ligne (rapport PDF, interactif ou site internet). Cet index prend en compte le principe REPORT or EXPLAIN et si les informations ne sont pas communiquées, la raison de leur absence est commentée.

La vérification des informations par des auditeurs internes ou externes et le périmètre des données sont aussi des éléments à intégrer dans l’index GRI.

GRI propose un service de vérification de l’index et des informations à y intégrer. Cela permet de définir un niveau d’application. Lorsque GRI constate que l’index ne satisfait pas aux exigences en matière de niveau de l’application déclaré par l’organisation, un ensemble de points d’action correctrices sera remis à l’organisation. Un modèle de contenu Index GRI (fichier Excel) peut être téléchargé à partir du site web du GRI.

Voir exemple de l’index GRI de TF1

Une table de correspondance est un tableau qui croise les informations de l’organisation avec des référentiels (Grenelle II, ISO 26000, GRI,…).

Dans la mesure où cette table n’est pas construite sur le modèle de l’index du GRI, ce n’est pas un INDEX GRI même si une colonne de rapprochement avec le GRI a été incluse. Par conséquent, les rapports qui incluent une table de correspondance mais pas d’index sont considérés comme des rapports référencés GRI et non des rapports GRI.

En savoir plus sur le GRI, consultez-nous

Dolores Larroque

Faut-il suivre le référentiel GRI ou le cadre IR (Integrated Reporting) ?

Table comparative IIRC_GRI-G4 @090214La transparence en matière de reporting extra-financier doit nécessairement s’accompagner de la présentation des éléments méthodologiques et d’informations qualitatifs et quantitatifs. Plusieurs référentiels apportent un cadre pour mettre en œuvre un processus de reporting pour les informations économiques, sociales, sociétales et environnementales des organisations.

L’Article 225 représente sans doute la plus forte position prise par un pays pour exiger plus de transparence des entreprises. La France fait figure de pionnier parmi les pays qui réglementent le reporting extra-financier. Avec un taux de 99% pour les 100 premières entreprises, la France occupe la 1ère place mondiale avec le Danemark. Le cadre du GRI est le plus reconnu sur le plan international mais la France ne se place qu’à la 30e place sur 41 nations pour son application. Le Global Compact est plébiscité par les entreprises françaises mais n’est pas un référentiel de reporting.

Le GRENELLE II va dans le sens de la mise en place de rapports intégrés (consolidant information financière et extra-financière) mais aucun document de référence français ne présente à ce jour la création de valeur pour l’ensemble des dimensions.

Faut-il suivre le référentiel GRI ou les lignes directrices de l’IR (Integrated Reporting) ?

Consulter la table comparative GRI // IR

 

Volet

Type d’information générale relatif à une catégorie d’indicateurs spécifiques (l’utilisation de l’énergie, le travail des enfants, les consommateurs, etc.).

Volatile

Les composés organiques volatiles contribuent considérablement à la formation de smog et à certains problèmes de santé. Les COV sont souvent odorants. C’est le cas par exemple pour l’essence, l’alcool, et les solvants utilisés dans les peintures.

Végétarien

Aliments qui ne contiennent pas de viande, volaille, poisson, crustacés ou coquillages. Les œufs, les produits laitiers et le miel font partie de l’alimentation végétarienne. Ce régime est, techniquement, le lacto-ovo-végétarisme.

Végétalien

Produit qui ne contient aucun aliment d’origine animale. Le végétalisme exclut, comme le végétarisme, toute chair animale (viande, poissons, crustacés, mollusques) mais rejette aussi la consommation des autres produits d’origine animale (œufs, produits laitiers, miel, etc.).

Vaisselle réutilisable

Assiettes, bols, tasses et couverts qui peuvent être lavés après utilisation et réutilisés à maintes reprises. (contraire = vaisselle jetable)

%d blogueurs aiment cette page :