Programme 2017 de transition vers les nouveaux standards GRI

Prochain WEBINAIRE le 21 février 2017 de 9 à 10 h. Inscrivez-vous !

webinaire-210217

webinaire-210217-b

 

 

GRI-G4 : transition vers les standards internationaux GRI

ban_gristandards-005

MATERIALITY-Reporting, GRI DATA PARTNER en France, a été choisi comme partenaire officiel pour le lancement des nouveaux Standards GRI en France. Dans le cadre de ce partenariat, nous vous proposons différentes activités en accord avec GRI.

GRI-G4: Transition vers les standards internationaux GRI

Prochain WEBINAIRE le 21 février 2017

gri-standards

S&P DJSI-RobecoSAM, les résultats 2017

2017-sustainability-yearbookL’un des enjeux clés, de plus en plus souligné par les investisseurs, est la nécessité de se détacher d’une mentalité de court terme et de réorienter les stratégies d’investissement pour créer de la valeur pérenne. L’évaluation des pratiques des entreprises sous la forme de notation extra-financière leur permet de mieux comprendre les facteurs prioritaires de création de valeur à long terme et de se détacher d’une vision des bénéfices immédiats.

En septembre 2016, S&P-DJI (Indices Dow Jones) et RobecoSAM (spécialiste de l’investissement ISR) ont annoncé  les résultats des très reconnus indices du DJSI (Dow Jones Sustainability Indices), auprès des entreprises évaluées en 2017. Ce sont 2473 entreprises issues de 60 industries qui ont été évaluées en 2016.

Depuis Septembre 2016, les résultats des 24 leaders mondiaux sont publics sur le site de RobecoSAM ainsi que la liste des valeurs composant les indices Monde et par région. A l’occasion du sommet de DAVOS, les résultats du Sustainability Yearbook 2017 ont été dévoilés. Au plan mondial, 466 entreprises issues de 32 pays se sont qualifiées pour intégrer les classements sectoriels du Sustainability Yearbook 2017, dont 77 en GOLD CLASS. Au plan français, 40 groupes français ont été intégrés dans l’indice DJSI World (contre 38 en 2016) et figurent dans les classements sectoriels du Sustainability Yearbook 2017. 8 d’entre eux sont GOLD CLASS.

Lancé en 1999, le DJSI World est le premier indice mondial qui classe les grandes entreprises sur leur engagement éthique et responsable. L’évaluation est basée sur l’analyse de RobecoSAM prenant en compte 600 critères économiques et de gouvernance, environnementaux et sociaux et de gouvernance. En 2016, 3 420 entreprises mondiales des marchés développés et émergents ont été invitées à participer à l’évaluation annuelle en développement des entreprises (CSA = Corporate Sustainability Assessment).

ltvcUn nouvel indice lancé conjointement par S&P Dow Jones Indices et RobecoSAM a été ajouté à la famille croissante des indices de durabilité. Il s’agit de l’indice global de création de valeur à long terme (S&P LTVC GLOBAL INDEX). Cet indice novateur est construit en utilisant des critères de l’évaluation annuelle de RobecoSAM (CSA) et inclut 150 entreprises parmi 3025 entreprises présélectionnées parmi 40 pays. Lancé en janvier 2016, il affiche une performance de 17.69 % sur l’année 2016 alors que la performance boursière de ces entreprises sur les 10 dernières années est de 3,77%.

Chaque année, nous accompagnons des entreprises pour améliorer leur notation extra-financière grâce à notre expérience datant de plus de 12 ans, sur les questionnaires de notation dont celui du RobecoSAM/DJSI. Si vous souhaitez améliorer votre reporting pour mieux valoriser votre performance, nous pouvons vous aider dans cette voie.

MATERIALITY-Reporting est un cabinet de conseil/formation et accompagnement en stratégie et reporting RSE.
  • Unique GRI DATA PARTNER pour la France
  • Certifiée expert en G4 par le GRI
  • Certification AFNOR ICA Evaluateur responsabilité sociétale ISO26000:2010
  • Formé au label Lucie et membre du Comité national de Labellisation de Lucie
     MATERIALITY-Reporting - DP org mark 2016 reversed
DL3
CONTACT : Dolores LARROQUE
Experte en stratégie et reporting extra-financier
Tel +33 (0) 6 86 20 19 74

Bientôt GRI-G4 sera remplacé par le nouveau standard GRI

gri-standards4

Formez vous au nouveau standard GRI, norme internationale de reporting. 

Prochaine session à Paris les 21 février et 30 mars. Un représentant de GRI sera présent en introduction de séminaire.

http://www.materiality-reporting.com/formation-nouveau-standard.html

En Octobre 2016, GRI a lancé la première norme de reporting en développement durable qui se veut être un standard mondial en matière de communication de l’information non financière. Elle a été élaborée et approuvée de manière transparente, dans le cadre d’une consultation de parties prenantes conduite par GSSB, l’organisme de normalisation du GRI. Le nouveau standard de GRI permettra aux entreprises d’être plus transparentes sur leurs impacts sur l’économie, l’environnement et la société. Il aidera aussi les organisations à prendre de meilleures décisions stratégiques et leur permettra de contribuer à la réalisation des Objectifs de Développement Durable des Nations Unies (ODD).

Dans le cadre d’un processus de dialogue multi-parties prenantes initié il y a plus de 15 ans, GRI assure la transition du dernier format GRI-G4 vers le nouveau standard, d’un format amélioré et doté d’une nouvelle structure modulaire. Le nouveau standard GRI remplacera définitivement les lignes directrices GRI-G4, qui seront supprimées le 1er Juillet 2018.

De plus en plus d’investisseurs conviennent que la performance en développement durable d’une entreprise est importante lors de la prise de décisions d’investissement. Les lignes directrices de GRI sont mondialement reconnues et près de 36 000 rapports intégrant des informations extra-financières et collectés depuis 1999, sont disponibles dans la base mondiale du GRI.

GRI organisera des événements de lancement dans le monde entier. La version française du standard sera disponible en 2017 et des événements de lancement seront proposés.

new-gri

A retenir sur la nouvelle norme de développement durable GRI :

  • Le nouveau standard GRI reprend les thématiques du format G4 – pas de nouveaux sujets ajoutés mais les concepts sont clarifiés.
  • Une structure modulaire composée de 6 catégories et 36 chapitres couvrant des sujets qui évolueront individuellement afin d’assurer une actualisation permanente en lien avec les dispositifs intergouvernementaux et l’émergence de nouveaux sujets.
  • Ce format permettra d’intégrer plus facilement les nouveaux sujets de développement durable à l’avenir.
  • Une meilleure clarté savec les 3 niveaux de reporting: les exigences, les recommandations et les orientations optionnelles.
  • La matérialité est toujours centrale et détermine le choix des thématiques
  • Une entreprise peut préparer un rapport de développement durable selon deux options de conformité : Core ou Comprehensive et publier sur des sujets individuels pour répondre à ses besoins spécifiques de reporting.
  • La nomenclature change complètement. Par exemple, il n’y aura pas plus de G4-EC1 ou G4-EN3, mais un nouveau système d’abréviation (exemple 303-3 Eau recyclée et réutilisée).

Plus d’informations sur :  https://www.globalreporting.org/standards/

Vous souhaitez améliorer votre pilotage en matière de RSE et faire progresser votre reporting GRI-G4 ou le mettre en place, nous pouvons vous aider dans cette voie.

MATERIALITY-Reporting est un cabinet de conseil/formation et accompagnement en stratégie et reporting RSE.
  • Unique GRI DATA PARTNER pour la France
  • Certifiée expert en G4 par le GRI
  • Certification AFNOR ICA Evaluateur responsabilité sociétale ISO26000:2010
  • Formé au label Lucie et membre du Comité national de Labellisation de Lucie
     MATERIALITY-Reporting - DP org mark 2016 reversed
DL3
CONTACT : Dolores LARROQUE
Experte en reporting extra-financier
Tel +33 (0) 6 86 20 19 74

Révolution du Reporting RSE : Le CtoB responsable

 

Les client-powerConseils d’administration sont maintenant plus animés depuis que les clients peuvent tweeter en direct durant les réunions.

Consumer to Business est le leadership que prennent les clients/consommateurs sur le développement de l’offre de services et produits et ceci pousse les entreprises à revoir la façon dont elles gèrent le dialogue avec leurs parties prenantes.

Les clients, de plus en plus avertis, expriment plus clairement leurs attentes et deviennent les concepteurs de leurs besoins ; les entreprises doivent gérer leurs affaires dans ce sens. La collaboration générative C+B s’impose pour innover dans des modèles économiques disruptifs à horizon 2020. Les canaux de contact, multipliés et complémentaires, renseignent les entreprises et les aident à prendre des décisions éclairées. Les remontées d’informations (Big Data) passent aujourd’hui par le téléphone, le courrier, le mail, les plateformes en ligne, les réseaux sociaux et de plus en plus, via une virtualisation des modes d’échanges avec la robotisation du contact via les chatbox,… Le web social ou CtoC a pris sa place comme outil de socialisation, de communication informelle et de veille dans les réseaux de communautés virtuelles.

Au-delà du reporting réglementaire, les parties prenantes économiques attendent une communication transparente et documentée qui leur permettra de mieux comprendre les enjeux de la société et mieux exprimer leurs attentes. La matérialité des enjeux de l’entreprise est directement nourrie par les besoins exprimés par les parties prenantes et en particulier les clients et consommateurs qui dessinent l’offre de produits et services de demain.

L’enjeu majeur de demain est bien le CtoB Responsable qui permettra de bâtir ensemble un monde plus durable et satisfaire aux attentes individuelles et collectives des consommateurs et parties prenantes les plus critiques des organisations. Dans cette approche, l’indicateur NET PROMOTOR SCORE (indice de recommandation de l’entreprise par ses clients – ce que disent les clients) sera vite remplacé par le CUSTOMER ENGAGEMENT SCORE (taux de participation des parties prenantes à l’élaboration de la politique et stratégie de l’entreprise fortement sociétale – ce que font les clients). Nous passerons d’une prise de température ponctuelle à une mesure permanente de l’efficacité de l’offre. Ceci aboutira à mieux définir la Customer Value Added  ou la valeur ajoutée apportée par le client responsable au modèle économique de l’entreprise.

Dans un monde marchand virtualisé, de nouveaux indicateurs de performance sont à mettre en place, dans des protocoles de reporting revisités.

  • Etude des comportements en fonction des visites totales sur un site internet, du nombre de visiteurs uniques, de la durée et la récurrence de leurs visites.
  • Mesure des actions faites pendant la visite (achats, pages consultées, interactions, documents téléchargés,…)
  • Taux de fidélisation au site et de recommandation, taux de participation à des enquêtes et actions de co-construction.
  • et d’autres mesures plus pertinentes encore selon les secteurs d’activité.

 

MATERIALITY-Reporting est un cabinet de conseil/formation et accompagnement en stratégie et reporting RSE.

  • Unique GRI DATA PARTNER pour la France
  • Certifié expert en G4 par le GRI
  • Certification AFNOR ICA Evaluateur responsabilité sociétale ISO26000:2010
  • Formé au label Lucie et membre du Comité national de Labellisation de Lucie
     MATERIALITY-Reporting - DP org mark 2016 reversed
DL3
Dolores LARROQUE
Experte en stratégier et reporting extra-financier
Tel +33 (0) 6 86 20 19 74