Un cadre d’objectifs scientifiques Climat (SBT) pour les institutions financières

La pandémie COVID-19 a accéléré plusieurs transitions en cours y compris le débat de l’impact des institutions financières sur le réchauffement climatique. Alors que les modèles d’affaires des institutions financières deviennent vulnérables face au changement climatique, une attention accrue est accordée à l’influence de leurs choix d’investissement et des portefeuilles d’actifs sur la question climatique. Cette transition est marquée par une croissance sans précédent des investissements responsables, selon les critères ESG. Des engagements climatiques de haut niveau sont pris par les institutions financières et une action de régulation financière se développe sur le reporting climat de la finance.

Les institutions financières visent maintenant une transformation vers le zéro émission de carbone plutôt que minimiser les risques liés aux impacts climatiques. Pour décarboniser l’économie mondiale conformément aux objectifs fixés par l’Accord de Paris, tous les acteurs économiques de l’économie réelle doivent réduire leurs émissions de gaz à effet de serre (GES) à un rythme suffisant pour être compatibles avec les voies d’émissions établies par la science du climat.

L’initiative Science Based Targets initiative (SBTi) a lancé son premier cadre d’objectifs scientifiques pour les institutions financières. SBTi encourage les entreprises à fixer des objectifs climatiques alignés avec la science et à renforcer leur transition vers une économie faiblement émettrice en GES. Il s’agit d’une collaboration entre CDP, le Pacte mondial des Nations Unies, l’Institut des ressources mondiales (WRI) et le Fonds mondial pour la nature (WWF).

Près de 1 000 entreprises de 50 secteurs, du charbon et du gaz à la pharmaceutique, avec un plafond cumulé du marché de 15 400 milliards $, se sont engagées à aligner leurs plans de décarbonisation sur l’Accord de Paris en adoptant des objectifs scientifiques de réduction des gaz à effet de serre (SBTs). Mais aucun cadre cible de ce genre n’était disponible pour les banques ou autres institutions financières jusqu’à présent.

55 sociétés financières dont Eurazeo (France) se sont déjà engagées à fixer des objectifs scientifiques et vont maintenant travailler avec le SBTi pour fixer des objectifs de réduction liés à la science du climat.

Un nouveau service de vérification des objectifs est développé par le SBTi et il souligne le rôle crucial de l’engagement des établissements financiers envers leurs actifs pour les encourager à réduire leurs émissions de GES et à enclencher une action climatique positive. Selon SBTi, le cadre met en évidence le pouvoir des institutions financières pour rediriger les capitaux vers les entreprises qui contribuent réellement à la transition bas carbone et de s’éloigner de celles qui contribuent au réchauffement climatique.

Le SBTi invite maintenant les institutions financières à soumettre des objectifs qui devront correspondre à un taux de réduction annuel moyen des scopes 1 et 2 des émissions (fonctionnement et énergie achetée), correspondant à :

  • -4,2% (objectif de réchauffement limité à 1°5C)
  • -2,5% (objectif de réchauffement limité à 2°C).

De plus, pour que leurs objectifs soient validés, les établissements financiers devront couvrir le scope 3 de leurs émissions (portefeuille et participations) en répondant à des critères spécifiques pour chaque catégorie d’actif.


MATERIALITY-Reporting est une agence conseil en stratégie et reporting extra-financier, experte et innovante, spécialisée dans la pertinence et la performance de la RSE pour vous aider à améliorer la valeur sociétale de votre entreprise. Depuis 2013, MATERIALITY-Reporting a été choisi par GRI comme l’unique GRI DATA PARTNER pour la France.  MATERIALITY-Reporting collecte et analyse les rapports des entreprises françaises pour les inscrire dans la base mondiale de GRI. Plus de 70% des rapports français publiés, l’ont été par notre action. Cette position nous permet d’observer et d’analyse les rapports RSE et d’identifier les meilleures pratiques.

%d blogueurs aiment cette page :