Le reporting se croise de manière fluide entre les normes GRI et les ODD

SDG Wheel_HiRes_CMYK-01Notre monde terrien fait face à d’énormes défis économiques, sociaux et environnementaux. Pour les combattre, les Objectifs de Développement Durable (ODD) définissent les priorités et les aspirations mondiales d’ici à 2030. Les ODD sont l’occasion pour les entreprises de mesurer leur empreinte sur la société et de nouer des partenariats pour un avenir plus durable.

Construction d’un cadre universel commun

Alors que de plus en plus d’entreprises font des efforts pour aligner leurs stratégies et activités sur les Objectifs de Développement Durable (ODD), la nécessité d’un cadre commun pour rendre compte des impacts et des contributions des entreprises aux ODD devient plus évidente.

Développé par GRI, le Pacte Mondial des Nations Unies et le WBCSD, la plateforme d’action « SDG Compass » fournit des conseils aux entreprises sur la manière dont elles peuvent aligner leurs stratégies ainsi que mesurer et gérer leurs contributions à la réalisation des ODD. Cette initiative, préparée durant deux ans, vise à faciliter le reporting d’entreprise sur les ODD. Cet outil cartographie les indicateurs en lien avec les ODD, ils ont été sélectionnés à partir des normes de reporting en durabilité couramment utilisées par les entreprises, telles que GRI et CDP et autres sources pertinentes. Ce sont principalement des indicateurs quantitatifs, généraux et sectoriels. Voir le guide publié en français.

De plus, lancé lors du Sommet des dirigeants du Pacte mondial 2017 lors de l’Assemblée générale des Nations Unies à New York, un rapport d’analyse « Business Reporting on the SDGs: An Analysis of the Goals and Targets » dresse un inventaire précis des éléments d’information en reporting selon les ODD et constitue un premier pas vers un ensemble harmonisé d’indicateurs et de méthodologie pour les entreprises. Un document de suivi, Guide pratique, sera publié en janvier 2018 et offrira une approche structurée pour aider les entreprises à établir des priorités et des rapports sur les cibles pertinentes, en utilisant l’analyse pour orienter l’action.

Une convergence évidente entre GRI, PACTE MONDIAL et les ODD

92% des 250 plus grandes entreprises du monde publient un reporting en développement durable et 74% d’entre elles utilisent les normes GRI. Par ailleurs, plus de 9 500 organisations adhérentes au Pacte mondial des Nations Unies sont tenues de rendre compte annuellement de leurs impacts sur la durabilité. Des milliers d’entreprises utilisent déjà les normes GRI pour leur reporting de développement durable et 75% des entreprises participant à l’initiative GLOBAL COMPACT ont confirmé leur intention de contribuer aux ODD en 2017. Les investisseurs étant de plus en plus intéressés à apporter des capitaux financiers dans un contexte de pratiques commerciales responsables, un reporting transparent et efficace devient donc vital pour la pérennité de l’entreprise. La réalisation des ODD pourrait générer jusqu’à 12 milliards de dollars de revenus et d’économies grâce à de nouvelles opportunités et à des gains d’efficacité.

Il n’existe actuellement aucune méthodologie unique pour mesurer et rendre compte des progrès des entreprises et de leurs impacts sur les ODD. La plateforme et le rapport d’analyse ouvrent la voie au développement d’un mécanisme unique et d’un ensemble d’indicateurs, ainsi qu’à l’agrégation de données pertinentes entre les entreprises, permettant aux parties prenantes de comparer les informations sur les entreprises.

GRI permet de réaliser des contributions positives aux ODD par l’alignement des approches de durabilité. GRI joue un rôle important pour engager le secteur privé dans le développement des ODD et mobilise les entreprises pour mieux comprendre et contribuer aux ODD.

Exemple d’alignement des ODD avec les normes GRI
ODD16Promouvoir l’avènement de sociétés pacifiques et ouvertes à tous aux fins du développement durable, assurer l’accès de tous à la justice et mettre en place, à tous les niveaux, des institutions efficaces, responsables et ouvertes à tous.

Les entreprises peuvent jouer un rôle important dans la promotion de la bonne gouvernance, de la primauté du droit et des sociétés pacifiques.

16.5 – Réduire substantiellement la corruption sous toutes ses formes
  • Développer des politiques et des programmes de lutte contre toutes les formes de corruption.
  • Collaborer avec les secteurs public et privé de façon à promouvoir la transparence et une approche de tolérance zéro face à la corruption et aux pots-de-vin.
  • Comprendre les attentes des parties prenantes en matière de gouvernance anti-corruption et interdire toute forme directe ou indirecte.
  • Assurer une tolérance zéro au plus haut niveau des organes de gouvernance.
  • Adopter des programmes de contrôle interne, d’éthique et de conformité et des mesures de prévention et de détection de la corruption.
  • Communiquer les implications des lois aux employés à travers des politiques et des formations.
  • Mener une évaluation périodique et significative des risques de corruption.
  • Enregistrer tous les incidents de corruption et mettre en place des processus de résolution et de correction.
  • Mettre en œuvre des processus de dénonciation anonymes.
  • Mener une évaluation des risques par une partie tierce.
  • Mettre en place des processus d’appropriation internes.
  • Demander à la chaîne d’approvisionnement de s’engager dans des mesures anti-corruption et de diligence raisonnable.
  • Assurer la transparence et la traçabilité.
gri STandards 2
NORMES GRI pouvant être utilisées pour répondre à l’ODD 16.5

Norme GRI 205-1 

  1. Opérations évaluées pour les risques liés à la corruption
  2. Risques significatifs liés à la corruption identifiés grâce à une évaluation des risques

Norme GRI 205-2

  1. Membres de l’organe de gouvernance informés sur les politiques et procédures anti-corruption de l’organisation
  2. Employés informés sur les politiques et procédures anti-corruption de l’organisation
  3. Partenaires d’affaires informés sur les politiques et procédures anti-corruption de l’organisation
  4. Membres de l’organe de gouvernance ayant reçu une formation anti-corruption
  5. Employés ayant reçu une formation anti-corruption

Norme GRI 205-3

  1. Incidents de corruption confirmés
  2. Incidents confirmés dans lesquels des employés ont été licenciés ou
    reçus une sanction disciplinaire pour corruption
  3. Incidents confirmés lors de contrats avec des partenaires d’affaires résiliés ou non renouvelés en raison de violations liées à la corruption.
  4. Affaires juridiques publiques concernant la corruption portée contre l’organisation ou ses employés

Norme GRI 415-1

  1. Valeur monétaire des contributions politiques financières et en nature versées
    directement et indirectement par l’organisation

Les organisations qui s’appuient sur les normes GRI peuvent ajouter une colonne à leur index de contenu GRI, signalant de cette manière les données GRI pertinentes croisées avec les ODD.

Nous sommes à votre disposition

MATERIALITY-Reporting est un cabinet de conseil/formation et accompagnement en stratégie et reporting RSE.

  • Unique GRI DATA PARTNER pour la France
  • Expert certifié par GRI
  • Certification AFNOR ICA Evaluateur responsabilité sociétale ISO26000:2010
  • Formé au label Lucie et membre du Comité national de Labellisation de Lucie
     MATERIALITY-Reporting - DP org mark 2017 color.png
DL3
CONTACT : Dolores LARROQUE
Experte en stratégie et reporting extra-financier
Tel +33 (0) 6 86 20 19 74

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :