COP22 : Les pratiques du reporting extra-financier en Afrique

cover2La COP 22 au Maroc offre une opportunité sans précédent pour afficher la compréhension par les firmes en Afrique des enjeux du Développement Durable. Le moment semble tout à fait indiqué pour augmenter la transparence en s’orientant vers un reporting pertinent et efficace.

Dans le monde, les gouvernements ont promu le reporting extra-financier de différentes manières : par la régulation en faveur d’une communication obligatoire ou volontaire des informations non-financières, par des exigences de leurs places boursières, par des politiques d’achats publics, des lois en matière de protection de l’environnement, contre le dérèglement climatique, en faveur de la santé et la sécurité, une législation financière adaptée, des processus politiques et consultatifs pour favoriser le consensus, le dialogue social institutionnalisé et le dialogue avec la société civile pour les questions environnementales…

Nous avons réalisé un panorama de la situation du reporting à date et des pratiques des entreprises africaines en les comparant à celles de l’Europe et du Monde.

A rappeler que nos deux cabinets ont organisé un side event, le 7 novembre 2016, sur le Reporting RSE et la stratégie Climat avec la présence notable de Sabine Content, directrice des relations avec les parties prenantes au GRI dans un panel comprenant Mohamed Soual, Chief Economist à OCP et Carolinne Orjebin, chef de département développement durable à Lydec.

  • Des entreprises issues de 10 pays africains publient  des rapports RSE
  • L’Afrique du Sud est le premier pays avec 274 rapports publiés sur 294 publiés en Afrique
  • 48% seulement des rapports africains appliquent le GRI
  • 6 entreprises marocaines se sont engagées dans le reporting extra-financier
  • L’Afrique du Sud est le 1er pays au monde en nombre de rapports intégrés publiés (180)

Lien pour télécharger notre LIVRE BLANC DU REPORTING EXTRA-FINANCIER EN AFRIQUE

Bonne lecture

   dl3      bouchachia

Dolores Larroque et Hassan Bouchachia

L’accompagnement par des GRI DATA PARTNER marocains et français pour la réalisation du reporting offre un gage de recevabilité et d’accréditation du contenu du reporting, compte tenu de l’expertise cumulée.

Le contact pour le Maroc

Le contact pour la France

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :