En direct d’Amsterdam, GRI annonce le lancement prochain d’un nouveau standard de reporting extra-financier

GRI SRSLa conférence GRI2016 réunit 1 200 praticiens issus de 77 pays et les discussions se déroulent autour des sujets de préoccupation tels que la stratégie climat, les droits de l’Homme, l’éducation au développement durable, l’accompagnement des PME, la matérialité, l’intégration des Objectifs du Développement Durable des Nations-Unies,…. MATERIALITY-Reporting, présent à Amsterdam, s’engage à vous proposer une synthèse de l’événement dans les semaines à venir… A suivre.

La conférence GRI2016 a été aussi l’occasion pour GRI de dévoiler les évolutions que propose le comité GSSB en charge du pilotage de l’initiative de la création d’une véritable norme internationale de reporting.

Pourquoi faire évoluer les lignes directrices GRI-G4 vers un statut de norme ?

Plusieurs raisons sont expliquées par le GRI :

  1. Une norme est révisée de façon indépendante afin d’assurer une actualisation permanente en lien avec les dispositifs intergouvernementaux et l’émergence de nouveaux sujets.
  2. Ce statut permettra d’intégrer plus facilement les nouveaux sujets de développement durable à l’avenir.
  3. La normalisation des lignes directrices rendra plus accessible son contenu via une certaine simplification et modularité de son contenu.
  4. Le niveau de qualité du reporting sera impacté avec une meilleure clarté sur les 3 niveaux du nouveau standard : les exigences, les recommandations et les orientations optionnelles.
  5. Une diffusion élargie auprès des organisations est également attendue.

En octobre 2016, aura lieu la présentation du SRS (Sustainability Reporting Standard) sous forme de publications et webinaires sur le sujet. A compter du 1 janvier 2018, on ne parlera plus de GRI-G4 et toutes les organisations appliquant les lignes directrices du GRI seront tenues d’utiliser la nouvelle norme SRS.

A noter :

• Les principes de reporting de GRI pour définir le contenu du rapport et de la qualité du rapport demeurent inchangés
• la norme GRI est divisée en cinq modules, qui doivent être couverts totalement ou partiellement par les utilisateurs pour être en conformité avec GRI.
• Le contenu du G4 est largement transféré aux normes; les textes sont cependant souvent légèrement adaptés ou modifiés.
• La nomenclature change complètement. Par exemple, il n’y aura pas plus de G4-EC1 ou G4-EN3, mais un nouveau système d’abréviation (100, 200, 300, etc.).

Vous souhaitez améliorer votre reporting GRI ou le mettre en place, nous pouvons vous aider dans cette voie.

MATERIALITY-Reporting est un cabinet de conseil/formation et accompagnement en stratégie et reporting RSE.
  • Unique GRI DATA PARTNER pour la France
  • Certifiée expert en G4 par le GRI
  • Certification AFNOR ICA Evaluateur responsabilité sociétale ISO26000:2010
  • Formé au label Lucie et membre du Comité national de Labellisation de Lucie
    
CONTACT : Dolores LARROQUE
Experte en reporting extra-financier
Tel +33 (0) 6 86 20 19 74

Trackbacks

  1. […] La conférence GRI2016 réunit 1 200 praticiens issus de 77 pays et les discussions se déroulent autour des sujets de préoccupation tels que la stratégie climat, les droits de l’Homme, l’…  […]

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :