Le rapport mondial 2015 du bonheur : pas de développement durable sans indicateur de bien-être

world happines report 2015Selon le dernier rapport mondial du bonheur, l’année 2015 sera un tournant pour l’humanité, avec l’adoption prochaine des nouveaux objectifs de développement durable (Sustainable Development Goals / SDG) qui aideront la communauté mondiale à évoluer vers un modèle plus inclusif et durable du développement mondial. Les SGD seront adoptés par les chefs d’État lors d’un sommet spécial des Nations Unies en Septembre 2015, à l’occasion du 70e anniversaire de l’ONU. Les concepts de bonheur et le bien-être sont très susceptibles d’aider à guider les progrès vers le développement durable.
De nombreux pays, ces dernières années, ont atteint une croissance économique au prix d’une forte hausse des inégalités de revenus et de graves dommages à l’environnement naturel. Lorsque les pays recherchent une augmentation de leur PIB sous un mode déséquilibré, oubliant les objectifs sociaux et environnementaux, les résultats peuvent être défavorables pour le bien-être de leurs populations.
Les SGD sont conçus pour aider les pays à atteindre les objectifs économiques, sociaux et environnemsdsn_logo_fcentaux en harmonie avec leur développement, ce qui conduit à plus de bien-être présent et pour les générations futures.
Pour mettre en oeuvre cette approche, il est important de définir des objectifs chiffrés, des cibles et des indicateurs. Le réseau « Sustainable Development Solutions Network », dans ses recommandations sur le choix des indicateurs, propose l’inclusion d’indicateurs de mesures du bien-être et de l’humeur. Beaucoup de gouvernements et experts soutiennent l’intégration des indicateurs du bonheur dans les SGD.

Investir dans le capital social

Le bien-être dépend fortement d’un comportement pro-social des membres de la société. La vie économique et sociale est en proie à des « dilemmes sociaux», pour lesquels l’intérêt général et les incitations individuelles peuvent entrer en conflit. Dans ce cas, le comportement pro-social – comprenant l’honnêteté, la bienveillance, la coopération et la fiabilité – sont essentiels pour atteindre le meilleur résultat pour la société. Les sociétés avec un niveau élevé de capital social – ce qui signifie une confiance généralisée, une bonne gouvernance, et la solidarité des individus au sein de la société – sont propices à un comportement pro-social. Certains pays montrent des signes d’un capital social élevé, tandis que d’autres montrent le contraire, en généralisant la méfiance, la corruption  et le non-respect de la loi avec une pratique de la fraude qui prive le gouvernement des recettes nécessaires pour son fonctionnement. Un capital social élevé renforce le sentiment de bien-être, par la promotion de systèmes de soutien social, la générosité et le bénévolat, ainsi que l’honnêteté vis-à-vis de l’administration publique.

GÉOGRAPHIE DU BONHEUR

géographie du bonheur

Trackbacks

  1. […] Selon le dernier rapport mondial du bonheur, l'année 2015 sera un tournant pour l'humanité, avec l'adoption prochaine des nouveaux objectifs de développement durable (Sustainable Development Goals …  […]

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :