Le climat mondial en 2014: chaleur extrême et inondations

état du climat 2014Un rapport a été publié à l’occasion de la Journée météorologique mondiale du 23 mars : «Climat: comprendre pour agir». L’origine anthropique du réchauffement planétaire est par conséquent de plus en plus évidente.

La tendance au réchauffement constatée ces dernières décennies s’est poursuivie en 2014, année classée par l’Organisation météorologique mondiale (OMM), en regard des valeurs nominales, comme étant la plus chaude jamais observée depuis le milieu du XIXe siècle. En effet, le XXIe siècle compte 14 des 15 années les plus chaudes.

2014 climatCe rapport présente en détail les températures et les précipitations enregistrées au plan national et régional ainsi que les cyclones tropicaux, l’élévation du niveau de la mer et l’étendue de la banquise. Il comporte une analyse du Service météorologique du Royaume-Uni consacrée à l’influence de l’homme sur le climat, laquelle accroît significativement la probabilité de températures records telles que celles enregistrées dans le pays en 2014.

« Bien que les discussions consacrées au changement climatique portent principalement sur le réchauffement de l’atmosphère près de la surface de la Terre, c’est-à-dire là où nous vivons, le réchauffement de l’océan joue lui aussi un rôle capital. La raison en est que l’océan absorbe plus de 93 % de la chaleur piégée par les gaz à effet de serre, dont la concentration dans l’atmosphère ne cesse de croître. D’après la Déclaration de l’OMM sur l’état du climat mondial en 2014, la température de surface de la mer en 2014, moyennée à l’échelle du globe, est la plus élevée qui ait jamais été constatée. Il nous incombe de maintenir en état et même de renforcer nos systèmes d’observation de l’océan afin de mieux comprendre la manière dont évoluent les températures océaniques ainsi que leurs répercussions à long terme sur le changement climatique. » M. Jarraud – Secrétaire général OMM.

 Télécharger le rapport « Climat : comprendre pour agir »

Trackbacks

  1. […] Un rapport a été publié à l'occasion de la Journée météorologique mondiale du 23 mars : «Climat: comprendre pour agir». L’origine anthropique du réchauffement planétaire est par conséquent de plus …  […]

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :