2014 Global Green Economy Index (GGEI) et la France 13e sur 60 pour sa performance.

CGEI_2014L’indice Global Green Economy Index (GGEI) mesure à la fois la performance économique verte de 60 pays et la façon dont les les experts évaluent ces performances. L’indice de performance GGEI utilise des indicateurs quantitatifs et qualitatifs pour mesurer l’efficacité de chaque pays dans quatre dimensions clés: le leadership et de changement climatique, l’efficacité pour les secteurs d’activité, les marchés et investissements ainsi que l’environnement et le capital naturel. Ensuite, une enquête de perception note les opinions des praticiens experts sur ces quatre dimensions.

Le GGEI a été le premier indice du genre, lancé en 2010, et est aujourd’hui largement référencé et utilisé par les décideurs politiques, les organisations internationales, la société civile et le secteur privé. Comme beaucoup d’indices, la GGEI est un outil de communication qui fournit aux nations une mesure relative de leur performance économique verte et comment les experts praticiens la jugent.

Cette 4e édition du GGEI est un regard sur la façon dont 60 pays agissent dans l’économie mondiale verte, ainsi que sur la façon dont les praticiens experts classent cette performance. Les faits marquants des résultats 2014 Global Green Economy Index indiquent :

LES LEADERS

FRANCE GGEI2L’Allemagne (perception) et la Suède (performance) sont en haut du classement GGEI 2014, confirmant une tendance observée dans les éditions antérieures de bons résultats par l’Allemagne et les pays nordiques. Ces nations font preuve de leadership vert continu et reçoivent une reconnaissance mondiale.
Couvert pour la première fois dans cette édition, le Costa Rica est extrêmement performant au troisième rang sur la mesure de la performance GGEI derrière la Suède et la Norvège et est attribué d’une forte reconnaissance sur l’enquête de perception, résultat impressionnant pour un si petit pays;
Comme en 2012, Copenhague est la ville verte la mieux classée auprès des experts mondiaux, renforçant la performance continue de la marque verte danoise. Vancouver et Singapour se classent également dans le top 10 des villes les plus vertes.

NOUVELLES TENDANCES

Les économies les plus dynamiques au rang mondial pour le GGEI, mettent en évidence un besoin urgent de réorienter leurs économies par des voies de croissance verte. Au niveau régional, ces pays sont pour la plupart en Afrique (Ghana), le Golfe (Qatar, Emirats Arabes Unis), et en Asie (Cambodge, Chine, Thaïlande, Vietnam). A noter un décalage pour les pays plus développés notamment l’Australie, le Japon, les Pays-Bas et les Etats-Unis – où les perceptions de leur performance économique verte dépassent considérablement leur performance réelle sur le GGEI. Ces pays semblent recevoir plus de crédit qu’ils ne méritent.
Malgré sa position de leader fondateur du Global Green Growth Institute (GGGI), la Corée du Sud continue à compter pour des résultats médiocres, classé 39e sur 60. Malgré de meilleurs résultats de perception, le Japon est faiblement classé 44e sur 60. Le Royaume-Uni se place derrière ses concurrents européens d’Europe du nord. Six pays européens : Allemagne, Autriche, Islande, Irlande, Portugal et Espagne – présentent des scores de performance qui dépassent leurs voisins de manière significative.

FRANCE

FRANCE CGEILa France est un pays où la perception de ses performances vertes (20e sur 60) est un peu en retard par rapport à la performance mesurée par le GGEI (13e sur 60). Ce résultat apparaît sur les dimensions du leadership et du changement climatique et l’efficacité des secteurs, tandis que la perception de l’environnement et du capital naturel est en réalité plus forte que sa performance. La France est derrière la plupart des économies de l’UE sur la dimension Marchés et Investissements en termes de perception et de performance. Pourtant, la France est active dans le domaine de son attractivité pour les investissements dans les énergies renouvelables et l’innovation de produits et de services de technologies propres. Le leadership français peut capitaliser sur sa position de meilleure économie verte comme moteur de sa croissance future.

GGEI-Report2014

Le GGEI est publié par Dual Citizen LLC (cabinet installé aux Etats-Unis).

 

 

 

Trackbacks

  1. […] L'indice Global Green Economy Index (GGEI) mesure à la fois la performance économique verte de 60 pays et la façon dont les les experts évaluent ces performances. L'indice de performance GGEI utili…  […]

    J'aime

  2. […] L’indice Global Green Economy Index (GGEI) mesure à la fois la performance économique verte de 60 pays et la façon dont les les experts évaluent ces performances. L’indice de performance GGEI utilise des indicateurs quantitatifs et qualitatifs pour mesurer l’efficacité de chaque pays dans quatre dimensions clés: le leadership et de changement climatique, l’efficacité pour les secteurs d’activité, les marchés et investissements ainsi que l’environnement et le capital naturel. Ensuite, une enquête de perception note les opinions des praticiens experts sur ces quatre dimensions.Le GGEI a été le premier indice du genre, lancé en 2010, et est aujourd’hui largement référencé et utilisé par les décideurs politiques, les organisations internationales, la société civile et le secteur privé. Comme beaucoup d’indices, la GGEI est un outil de communication qui fournit aux nations une mesure relative de leur performance économique verte et comment les experts praticiens la jugent.  […]

    J'aime

  3. […] L’indice Global Green Economy Index (GGEI) mesure à la fois la performance économique verte de 60 pays et la façon dont les les experts évaluent ces performances. L’indice de performance GGEI utilise des indicateurs quantitatifs et qualitatifs pour mesurer l’efficacité de chaque pays dans quatre dimensions clés: le leadership et de changement climatique, l’efficacité pour les secteurs d’activité, les marchés et investissements ainsi que l’environnement et le capital naturel. Ensuite, une enquête de perception note les opinions des praticiens experts sur ces quatre dimensions. Le GGEI a été le premier indice du genre, lancé en 2010, et est aujourd’hui largement référencé et utilisé par les décideurs politiques, les organisations internationales, la société civile et le secteur privé. Comme beaucoup d’indices, la GGEI est un outil de communication qui fournit aux nations une mesure relative de leur performance économique verte et comment les experts praticiens la jugent.  […]

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :