5 places boursières du G20 ont des exigences de reporting pour les entreprises cotées

SSE-Roundtable-13Les places boursières constituent un point névralgique de communication et d’interaction entre les investisseurs, les entreprises, les décideurs politiques et les régulateurs. L’Organisation des Nations Unies est à l’initiative du lancement d’une plateforme nommée United Nations Sustainable Stock Exchanges (SSE). A ce jour, plus de 17 000 entreprises représentant 36 milliards de US$ en capitalisation boursière, sont membres. Sustainable Stock Exchanges (SSE) a tenu son 4e sommet mondial à Genève lors du Forum mondial de l’investissement de la CNUCED (Conférence des Nations Unies sur le commerce et le développement). http://unctad.org/fr/pages/AboutUs.aspx

L’événement a rassemblé des directeurs des places boursières, des entreprises et des investisseurs institutionnels, aux côtés de décideurs de haut niveau et de régulateurs des marchés de capitaux. Ce rassemblement unique a permis d’ouvrir un espace de discussion sur les risques et opportunités en matière de développement durable auxquels sont confrontés les marchés financiers aujourd’hui.

Plus de 20 bourses étaient représentées à la réunion. Un rapport de progrès a été présenté lors de ce forum et il inclut les engagements et meilleures pratiques en développement. Le rapport souligne également les tendances, les opportunités et les défis afin de favoriser le partage.

LE RAPPORT SSE 2014

Le rapport SSE 2014 constate des progrès substantiels, un plus grand engagement, et un ensemble de pratiques émergentes en faveur d’une convergence du reporting extra-financier et des pratiques commerciales plus responsables. Cependant, il y a encore matière à progresser. La revue de 55 places boursières a permis d’apprécier une tendance progressiste dans 3 domaines mais aussi d’un potentiel pour l’amélioration continue :

34 des 55 des places boursières disposent d’au moins un index intégrant les questions sociales et / ou environnementales
20 proposent un cadre de support pour le reporting extra-financier ou une formation au sujet pour les sociétés cotées en bourse
12 exigent un reporting pour les informations environnementales et sociales pour certaines catégories d’entreprises et 7 pour toutes les entreprises cotées.

PANORAMA DES INITIATIVES EN FAVEUR DU REPORTING EXTRA-FINANCIER

LEGENDE SSE

G20SSE

 

Les agences de notation ont une influence importante sur les décisions d’investissement et les investisseurs doivent avoir accès à des évaluations de performance ESG comme celles des index DJSI, MSCI… Cette notation peut jouer un rôle important dans un processus à plusieurs étapes partant du REPORTING, passant par les EVALUATIONS EXTRA-FINANCIERES, vers l’INTEGRATION des éléments dans le processus de décision et vers le RENFORCEMENT DES CAPACITES.

Schéma UNCTAD world investment

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Trackbacks

  1. […] Les places boursières constituent un un point névralgique de communication et d'interaction entre les investisseurs, les entreprises, les décideurs politiques et les régulateurs. L'Organisation des…  […]

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :