Le nouveau rapport du GIEC, qui vient d’être publié, ne laisse guère la place au doute

comite-21L’accumulation dans l’atmosphère de gaz à effet de serre issus de l’activité humaine est en train de transformer le climat de la planète à un rythme extrêmement rapide, sans précédent dans l’histoire de l’humanité. Les épisodes de froid extrême deviennent rares tandis que les épisodes de grande chaleur seront de plus en plus fréquents. D’ici 2100, la température de surface de la planète pourrait augmenter de 1,5 à 3°C. Dans le même temps, le niveau des océans pourrait s’élever de 0,28 mètre à près d’un mètre.

Communiqué de Presse de Comité 21

%d blogueurs aiment cette page :